CASTING

Plusieurs enfants et adolescents souhaitent faire des auditions, faire du «casting».

Voici mes humbles recommandations à ce sujet en tout respect:

LE CASTING

Un jeune qui désire faire du casting doit, ainsi que ses parents, comprendre les enjeux.
Voici un résumé de ma compréhension de cette aventure.

C’EST UN JEU

C’est facile à dire, mais passer des auditions doit demeurer un jeu. Ça doit être agréable d’auditionner sans attendre trop de résultats. Car, disons-le, quelqu’un qui obtient régulièrement des rôles, en décroche un sur les 30 auditions qu’il passe.

En fait, il faut que ça soit une activité au même titre qu’un enfant ferait du soccer.

Si la pression est trop forte, les déceptions seront encore plus grandes et la confiance en soi va en prendre un coup. Le parent doit être apte à gérer les attentes et les déceptions.

Un enfant peut exceller à l'école, avoir un dossier académique irréprochable, les arts demandent une implication complètement différente. Il faut être travaillant, certes, mais, exercer un lâcher prise et une détente qui sont un art à développer et à atteindre. 

LE RÊVE DES PARENTS

Les parents doivent aussi se questionner à savoir s’il s’agit de leur rêve qu’ils projettent dans leur enfant ou si c’est «vraiment» le désir de l’enfant que de faire du casting. Inconsciemment, l’enfant le ferra souvent pour plaire aux parents qui le couvre de compliment sur son talent, mais, le plaisir et la performance ne seront jamais autant au rendez-vous que si le désir vient réellement de l’enfant. Faites attention au déni!

CASTING

Les auditions sont majoritairement pour la publicité. Ainsi, il faut que l’on soit conscient que c’est souvent l’image qui prime sur le talent. L’enfant doit comprendre cet enjeu sans que ça ne devienne lourd à porter.

À titre d’exemple, si dans une publicité on voit une famille, il faut que les enfants ressemblent aux parents. Donc, parfois, une excellente audition peut ne pas se conclure par l'obtention d'un rôle pour des questions de casting.

De même, et c’est terriblement triste à dire mais, la télé est un médium d’image, donc, elle est sévère avec les gens qui montrent une différence corporelle à moins que cette dernière ne soit un trait en soi. La télé favorise les gens qui sont télégéniques. Il faut en être conscient.

DISPONIBILITÉ DES PARENTS

Les parents doivent être disponibles pour aller auditionner à Montréal (pour une audition de 10-15 minutes maximum). Parfois, il y a des «call back», une deuxième audition, et le parent doit y retourner une seconde fois. Sans compter les journées de tournage qui sont des 12 heures généralement.

LES BONNES AGENCES?

Il y a d’excellentes agences de casting. Il y a aussi des gens qui ne veulent faire que de l’argent. Si une agence vous demande trop de frais d’inscription, méfiez-vous. Car elles font souvent des promesses qu’elles ne peuvent tenir. En échange de parfois 500$ on promet des rôles… Ça ne marche pas ainsi. On ne peut monétiser le talent!

À titre d’exemple, mon agence, une excellente boîte qui a fait ses preuves depuis plus de 25 ans, demande des frais annuels de 125$ pour dossier, site web, etc…

Ensuite, on paie notre agent quand on a un contrat. La norme est de 15% pour les contrats à la télé.

Et dans le cas de mon agence, si l’on leur rapporte plus que le 125$ de frais avec nos contrats, les frais annuels sont déduits.

DOSSIER À PRÉPARER

Il faut préparer un CV avec les talents de l’enfants :

Aptitudes en théâtre

Cours de théâtre qu’il fait, les rôles qu’il a joués

Les aptitudes particulières : vélo, natation, équitation, danse, etc…

Allez voir les CV des enfants ou ados qui sont dans diverses agences afin de bien monter votre dossier. 

TROUVER LA BONNE AGENCE

C’est une question de confiance, mais assurez-vous que l’agence fasse partie de : http://agents-artistiques.ca/

Ce n'est pas un gage de qualité, mais ça assure un certain sérieux.

À titre informatif uniquement, voici quelques agences membres de l'AQAA pour lesquels j'ai de bons ocmmentaires:
Acte 1, Caroussel, Girafe, Héléna ou Renée Cloutier agence d'artistes. 

OÙ TROUVER UNE AGENCE

Sur ce même site, vous allez trouver des agences fiables.
Vous pouvez vous référer au site de l’Union des artistes pour trouver des infos pertinentes : https://uda.ca

GUIDE DES AUDITIONS

À lire : https://uda.ca/services/guide-utile-des-auditions

S’INVESTIR SANS AVOIR TROP D’ATTENTES

Quand on passe une audition, il faut se préparer adéquatement et le faire avec grand sérieux pour performer lors de l’entretient qui est souvent très bref. En même temps, il ne faut pas avoir trop d’attentes et faire preuve de lâcher prise. Quand on sort de l’audition : on se demande si on est fier de soi et ensuite on passe à autre chose. Si le téléphone retentit, tant mieux. S’il ne sonne pas, il ne faut pas que ça devienne lourd.

L’IMPORTANCE DU COACH

Quand on débute, il est bon de se faire «coacher» pour préparer son audition. Un professionnel peut vous aider à vous préparer. Une heure de coaching coûte entre 50$ et 65$/h. Le coach vous aidera à comprendre le texte, trouver des nuances, identifier les enjeux et adapter votre jeu à l’écran. La différence entre le théâtre et le jeu caméra est immense et il est capital d'en comprendre les différences.

Votre coach fera aussi des mises en situation afin de bien vous préparer au déroulement d’une audition.

CONCLUSION

Ce texte peut paraitre rabat-joie, mais, comme il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus, il est important que votre objectif soit clair et que les auditions vous donnent plus de bonheur que de déceptions. C'est CAPITAL pour être bon en audition et ne jamais perdre le plaisir. Car un acteur qui joue sans plaisir lors d'une audition est désavantagé puisque ça se voit et ça se sent!

Bonnes recherches, maintenant!